Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Situation sur une carteNotre avisAncien plan de La Rochelle avec les enceintes et les portesDe tout temps, La Rochelle a du se prémunir des invasions et attaques, qu’elles viennent des terres ou de la mer.

La quatrième et dernière enceinte dont les restes sont encore visibles aujourd’hui est l’enceinte de Ferry construite fin XVIIeme. Mais certains vestiges des autres enceintes sont encore visibles.

La première enceinte a été construite en 1130 par Guillaume X, le duc d’Aquitaine.

Aliénor d'AquitaineSuite au remariage d’Aliénor d’Aquitaine avec le roi Henri II d’Angleterre, La Rochelle passe sous domination anglaise en 1154. Une des conséquences est la construction d’une nouvelle enceinte entre 1160 et 1170.

Fin XVIeme, La Rochelle a changée. Redevenue française depuis deux siècles, elle est aussi la capitale de la nouvelle église Réformée. Les quatre récentes guerres de religions l’ont marqué, et sa population demande et obtient de la part de son roi Henri IV l’édification d’une nouvelle enceinte, baptisée du nom du souverain (on l’appelle aussi enceinte Huguenote).

Bien mal lui en pris car lors du conflit opposant La Rochelle et le pouvoir Royal entre 1621 et 1628, ces fortifications seront d’une grande aide aux rochelais, mais ne feront que reculer l’échéance.

Du coup, le roi ordonne la destruction de cette enceinte en 1629. Les seuls vestiges restants de nos jours sont la porte Maubec (visible dans l’hôpital de nos jours) et quelques murs sur le front de mer.

Cependant, revirement total en 1689. La France craint que La Rochelle, port protestant, ne soit une cible privilégiée d’une coalition anglo-hollandaise alors ennemis de la nation. C’est pourquoi les fortifications sont reconstruites. Le chantier étant confié à l’ingénieur François Ferry, qui lui donne son nom, puis à Christophe Rousselot qui lui succède à sa mort.

La Rochelle, les enceintes et les portesLa Rochelle, les enceintes et les portesCette enceinte reprend un peu le tracé de la précédente tout en l’élargissant.

Cinq portes sont créées pour permettre l’accès : à l’ouest la porte Neuve, au sud-ouest la porte des Deux-Moulins, au nord-est la porte Royale qui est l’accès principal de la ville, au sud-est la porte Saint-Nicolas et ses 4 ponts successifs à franchir, et au nord la porte Dauphine. Les quatre premières nommées remplacent quasiment au même endroit les portes de l’enceinte précédente. La Rochelle, les enceintes et les portesSeule la porte Dauphine crée une entrée inédite. Une porte de Paris avait été temporairement créée afin de fluidifier le trafic, puis rebouchée à l’achèvement de la porte Royale.

Les deux portes les mieux conservées sont les portes Royale et Dauphine avec leur style Vauban.

Et n’oublions pas la plus célèbre porte de La Rochelle, la porte de la Grosse Horloge, qui est vestige de la première enceinte du XIIeme siècle !

La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes
La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes
La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes La  Rochelle, les enceintes et les portes

Note : Office du Tourisme de La Rochelle, Place de la Petite Sirène - Le Gabut - Tél. 05.46.41.14.68 - www.larochelle-tourisme.com

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime