Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Situation sur une carteNotre avisAncien embarcadère d'OléronLes stations balnéaires en France connurent un véritable essor en se développant à partir de la deuxième moitié du XIXème siècle. La traversée entre Bourcefranc-le-Chapus et le ChâteauCette euphorie touristique entraîna une augmentation considérable de la population sur les côtes charentaises qui fut largement aidé par l’évolution des transports routiers et ferroviaires. Ainsi les îles, comme l’Ile d’Oléron, ont toujours été tributaires du développement de ces transports.

Ancien embarcadère d'OléronEn effet, en 1889, avec l’arrivée du train au Chapus, ce dernier permis la mise en place d’un service régulier de traversée entre l’Ile d’Oléron et le continent. Ainsi pour rejoindre l’île depuis Le Chapus, il fallait prendre un bateau à vapeur qui, en 25 minutes, accostait au port de la Citadelle du Château.

La gare de Bourcefranc-le-ChapusCependant cette correspondance avec le chemin de fer était contrainte par les horaires des marées et la météo. Ce qui provoquait au moins deux fois par jour des ruptures de service.

Les ingénieurs de l'époque imaginèrent des travaux de grandes envergures comme un pont ou un tunnel sous-marin pour éviter ces baisses de charge dans les transports. Les Ponts-et-Chaussées recevaient favorablement l’idée d’un projet mais les coûts associés restaient toujours exorbitants.

Ancien embarcadère d'OléronAncien embarcadère d'OléronEn 1938 un projet d’appontement de part et d’autre du Coureau d’Oléron fut accepté. Les travaux débutèrent mais furent stoppés par le déclenchement du conflit de la 2ème Guerre Mondiale. A la victoire, les insulaires utilisèrent des bateaux de pêche, puis des péniches qui furent alloués temporairement par les autorités compétentes pour faire la traversée.

Ancien embarcadère d'OléronAncien embarcadère d'OléronEntre temps, les deux embarcadères furent achevés et inaugurés le 24 juillet 1949. Ils permettaient de se soustraire aux contraintes des marées, avec l’utilisation de bateaux plus rapides avec une capacité de transport plus importante.

Mais face au succès du littoral charentais, le dispositif n’arrivait toujours pas à absorber l’explosion du trafic automobile surtout en période estivale.Ancien embarcadère d'OléronLe pont de l'Ile d'OléronEn 1960, un projet de construction de pont à péage fut envisagé par le Conseil Général pour une raison de rentabilité. Et pour des raisons techniques (fonds marins peu profonds et aucun trafic maritime), le projet fut accepté favorablement. En 1964 les travaux furent lancés. Le pont d’Oléron sera inauguré le 21 juin 1966. A partir de cette date l’expansion touristique de l’île fut fulgurante au détriment de la protection de son littoral.

Ancien embarcadère d'OléronEntre temps, l’ancien embarcadère fut délaissé par les voitures, mais colonisé par les pêcheurs… pour leur plus grand bonheur. Au fil du temps, les embarcadères furent partiellement démolis afin de diminuer l'entrave du courant du coureau. Ancien embarcadère d'OléronPuis suite à des problèmes de tassement, la structure devint dangereuse et donc interdite à la circulation piétonne. Actuellement, cette structure en béton est à l’abandon. Le Conseil Général se trouve face à un dilemme : le réhabiliter serait fort onéreux et le détruire coûterait aussi cher.

Une association « Pêche, carrelets et moulinets » se bat pour sa réhabilitation. Son objectif est d’obtenir sa réouverture au public ; Ancien embarcadère d'OléronAinsi, l’embarcadère revivrait en accueillant, comme auparavant, les pêcheurs à la balance, au carrelet, à la canne, les flâneurs, etc.

Pour plus d'informations et surtout si vous souhaitez soutenir cette initiative, vous pouvez consulter le site : www.peche-carrelets-moulinets.com

Ancien embarcadère d'Oléron Ancien embarcadère d'Oléron Ancien embarcadère d'Oléron Le port de Bourcefranc-le-Chapus
L'arrivée aux Château Ancien embarcadère d'Oléron Le port de Bourcefranc-le-Chapus Le port de Bourcefranc-le-Chapus
Départ depuis le Château Bateau en route pour la traversée    

Note : A environ 3km de Marennes, prendre la direction de l’Ile d’Oléron et 1km avant le pont, prendre la direction de Bourcefranc-le-Chapus, puis allez jusqu’à son port, en direction du Fort Louvois.

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime