Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Situation sur une carte Notre avis Ile MadameL’île Madame est la plus petite des îles charentaises avec ses 0.78km2. Reliée à la terre par une passe submersible à marée haute : la passe aux bœufs. Cette dernière est  formée de sable et de galets s’ouvrant à marée basse pour environ 6 heures et ceci 2 fois par 24 heures. La passe aux boeufs de l'Ile MadameMais attention, il faut avant de s’engager sur l’île prendre un minimum de précaution : faire attention aux horaires des marées, s’enquérir de son coefficient et tenir compte des vents. Sinon, vous risquez au retour de vous laisser prendre par la marée montante. Un panneau informatif se trouve entre le parking et la passe, n’hésitez pas à le consulter.

L’île est souvent visitée rapidement par les touristes trop pressés.  Laissez votre voiture à la pointe du petit port ostréicole de Port des Barques, prenez votre sac à dos pour une magnifique balade.

Vous êtes prêt, alors, c’est parti !!!

Mais commençons par un peu d’histoire car ce petit bout de terre posé à la sortie de l’estuaire du fleuve Charente a beaucoup de chose à vous conter.

Anne de Rohan de Soubise, maîtresse de Louis XIVLes historiens ne sont pas encore tombés d’accord sur l’origine du nom de l’île Madame. Certains pensent que son nom proviendrait d’Anne de Rohan de Soubise, maîtresse de Louis XIV. D’autres attribuent son nom à l’abbesse de l’Abbaye aux Dames de Saintes qui portait aussi le titre de Madame de Saintes. La première version parait la plus vraisemblable.

Elle porta d’autres noms, Ile de la Garenne, du sans doute à l’abondance de ses lapins, puis d’Ile Citoyenne sous la Révolution.

Calvaire de l'Ile MadameDès l’entrée sur l’île, un calvaire se dresse en hommage aux 254 prêtres inhumés en 1794, un épisode tragique, peu glorieux  et mal connu de notre histoire.

Croix de galets sur l'Ile MadameEn effet, durant la Révolution, les prisons sont pleines. Rochefort, ville hautement révolutionnaire, décide d’embarquer à bord de 2 anciens vaisseaux négriers, des prêtres réfractaires. Ces pontons (navires démâtés) servent  de navires prisons et sont postés entre l’île d’Aix et Madame. En mars 1794, 400 prêtres furent entassés dans l’entrepont ne disposant que de 0.5m3 pour bouger sur 55cm de hauteur. Emprisonnés dans des conditions inhumaines, les plus âgés décédèrent rapidement, les autres atteints de typhus, scorbut, dysenterie et autres vermines moururent dans des conditions dramatiques et propagèrent l’épidémie à l’équipage tortionnaire.

Ordre fut donné de débarquer les prisonniers sur l’île Madame.

Un hôpital de campagne composé de 8 tentes fut aménagé et le 15 août, les prêtres apprirent leur débarquement. Sur les 827 prêtes enfermés sur les pontons, il ne restera en octobre 1794 que 238 survivants, 254 moururent sur l’île. En ce même mois d’octobre une terrible tempête détruisit les tentes. Les prêtres repartirent sur les navires prisons puis avec l’hiver, ils rejoignirent l’Abbaye Notre Dame de Saintes où leurs conditions de détention s’améliorèrent. Les quelques survivants retournèrent après ce calvaire dans leurs paroisses d’origine.

Ile MadameTous les ans, pour le 15 août, un pèlerinage est organisé en mémoire à ces prêtres. Les pèlerins déposent un galet sur la grande croix matérialisée au sol, à l’entrée de l’île.

Ile MadameEn prenant le chemin piétonnier, côté droit de l’île, vous pourrez voir le Fort Lapointe dit Fort Vasou à l’entrée de l’estuaire sur la côte, puis Fouras avec son fort, entre les carrelets.

Fontaine ou Puits des Insurgés sur l'Ile MadameUn puits nommé Puits des Insurgés (ou Puits des Fédérés) construit par des communards prisonniers sur l’île, lors de la Commune de Paris, creusèrent ce puits pour se ravitailler en eau potable. Fontaine ou Puits des Insurgés sur l'Ile MadameIl fut complètement rénové en 1995, il se situe à 45m de la côte sur la mer. Vous pourrez le rejoindre grâce à une passerelle.

De ce puits, vous pourrez découvrir le Fort de l’Ile Madame (pour plus d’information, voir notre article dédié au Fort de l’Ile Madame).

Passe aux filles, Ile MadamePuis en bout de l’île, face à Fort Boyard, faites une petite balade sur la passe aux Filles. Vous y rencontrez des pêcheurs à pieds partis pour ramasser, quelques bulots, huîtres sauvages sur les rochers ou quelques palourdes dans un mélange de sable et de vase. Les enfants déposent leurs petits avenaux dans les flaques d’eau pour pêcher la crevette et les plus expérimentés pêchent les mulets à la marée montante.

Fort Enet depuis l'Ile MadameC’est un magnifique endroit pour découvrir les forts et les îles qui nous entourent : Ile d’Oléron, Ile d’Aix, Fort Boyard, Fort Enet. Par beau temps, vous pourrez découvrir le port de La Pallice de La Rochelle.

La très ancienne ferme de l'Ile MadameEn revenant sur l’île, vous pourrez faire un arrêt dans la ferme auberge et aquacole pour vous désaltérer et déguster quelques produits régionaux ou découvrir leur petit marais salant.

Tout le long du chemin retour, découvrez les nombreux carrelets et au fond la baie de Moëze, réserve naturelle. Côté île les nombreux anciens marais salants servirent de claires aux ostréiculteurs.

Ile MadameVotre balade s’achève sur l’île, mais regardez bien tous les oiseaux avec la marée montante qui cherchent entre vase et eau de quoi manger : des Bernaches Cravants (voir notre article dédié), des Tournes Pierres très discrets qui se confondent avec les galets, des Courlis, des Bécasseaux et bien sur des Mouettes.

Si vous avez la possibilité de rester en soirée, profitez du magnifique coucher de soleil

En espérant que cette petite balade charentaise vous a plus.

Ile Madame Ile Madame Ile Madame Ile Madame
La passe au boeufs de l'Ile Madame depuis l'Ile Madame La passe au boeufs de l'Ile Madame depuis Port des Barques Fontaine ou Puits des Insurgés sur l'Ile Madame La passe aux boeufs de l'Ile Madame

Note : Face à Port des Barques, prendre la Passe-aux-Bœufs à pied, en vélo, ou en voiture. Attention, bien se renseigner sur les horaires des marées - Office du tourisme- Tél. 05.46.84.87.47.

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime