Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Situation sur une carteNotre avisFort EnetLe Fort Enet se situe entre la Pointe de la Fumée de Fouras et L’Ile d’Aix. Il fut construit en pleine mer sur l’ordre de Napoléon. Les travaux durèrent 2 ans de 1810 à 1812.

Le fort avait pour mission de défendre la rade de Rochefort de l’ennemi, en verrouillant le pertuis d’Antioche. Il permettait le croisement des feux avec le Fort Vauban de Fouras et le Fort de la Rade de l’Ile d’Aix.

Fort EnetReposant sur une base rocheuse en pleine mer, le fort est accessible à marée basse, via une passe de 1,8 Km de long, à travers le domaine ostréicole de la Pointe de la Fumée. Le fort à une forme semi-circulaire sur 35m, avec un bastion triangulaire qui complète l’ensemble côté continent. Entièrement casematé et orienté vers l’Ile d’Aix, il permettait de balayer l’espace sur plus de 180 degrés par des tirs continus vers le large.

Vous pourrez y découvrFort Enetir une poudrière qui est restée intacte ; elle n’a nécessité aucune restauration depuis sa construction, il y a 150 ans. Fort EnetLes munitions transitaient par un chemin souterrain de cette poudrière jusqu’à un monte-charge, qui alimentait les 3 plateformes de tir. De cet endroit, vous bénéficiez d’un panorama exceptionnel sur la Pointe de la Fumée, le Fort Vauban, l'Ile d'Aix, le Fort Boyard, l'Ile d'Oléron, l'Ile Madame…

Affaire des Brûlots en Rade de l'Ile d'AixLe projet de construction du Fort Enet fut mis en œuvre en 1809 par Napoléon, suite à l’affaire des Brûlots. En effet, le 11 avril de cette même année, les Anglais lancèrent sur l’Ile d’Aix, des brûlots (bateaux chargés de matières inflammables et explosives) sur l'escadre française. Ils détruisirent une frégate et 4 vaisseaux. Cette bataille se solda par une indiscutable victoire anglaise, et le renvoi des commandants français devant la justice militaire, accusés de ne pas avoir anticipé cette attaque.

Cependant le fort n’a jamais livré bataille. Les seuls tirs qu’il connut furent ceux de l’armée française, effectués depuis l’Ile d’Aix. En effet au début des années 1860, des plaques de blindages métalliques furent placées sur l’escarpe de l’ouvrage, afin de vérifier à la fois la résistance du fort et de tester l’efficacité des tirs de la nouvelle artillerie rayée.

Canons de l'Ile d'AixFort EnetEnsuite le fort devint une prison, sous la Commune de Paris (tentative révolutionnaire des prolétaires de 1871). Puis au début du XXème siècle, il servit de transit aux bagnards. C’est pourquoi on peut encore observer dans les casemates, des barres de chaînes sur les murs, destinées à attacher les prisonniers.

Enfin au début des années 60, le fort qui était jusque là propriété de l’armée française, est racheté par 2 familles des Deux-Sèvres. Actuellement elles en sont toujours les propriétaires, et occupent les anciens bâtiments des officiers.

Il est à noter que depuis 1994, ce site est inscrit à l'inventaire des Monuments Historiques.

Fort Enet Fort Enet Fort Enet Fort Enet
Fort Enet Fort Enet Fort Enet Fort Enet

Note : Pointe de la Fumée de Fouras, Office du tourisme Fouras, Tél. : 05.46.84.60.69. Visitable de mars à septembre - Durée 2 heures, consulter les horaires qui suivent les marées. Se munir de bottes, lampes de poche et jumelles.

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime