Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C'est où sur une carte?Notre avisFort LupinVauban (1633-1707), architecte militaire français, construit le Fort Lupin à partir des plans de François Ferry (1649-1701), ingénieur militaire de l’époque. Vauban, alors mécontent des plans de ce dernier, les retravailla selon ses théories.

Construit en 3 ans, de 1683 à 1686, le Fort Lupin est situé entre Royan et La Rochelle. Plus précisément, il est à l’ouest de Rochefort, sur la rive sud de l’estuaire du fleuve Charente, à environ 4 km de son embouchure.

Fort LupinA l’époque, l’arsenal de Rochefort était l’un des plus prospères de France. Convoité par les Anglais, il fallait le protéger par une série d’édifices militaires. Le Fort Lupin faisait partie intégrante de ce système défensif. Et pourtant, ce fort n’a jamais combattu, d’où son état exceptionnel de conservation. Il était une force dissuasive pour empêcher les bateaux ennemis de remonter la Charente.

Le fort croisait ses feux avec les batteries du Vergeroux et de Port-des-Barques. De plus, il assurait la protection de la Fontaine Royale (dite aussi la Fontaine Lupin ou la Fontaine Saint Nazaire), en aval du fort sur la même rive, où venait se ravitailler en eau les vaisseaux de guerre français.

Fort LupinLe fort prend appui sur un rocher du bord de la Charente, où il est bâti en arc de cercle. Il se caractérise par un rempart long de 72 mètres, complété par 3 échauguettes toutes différentes. Cette batterie est percée de 22 créneaux à canons qui permettaient de balayer et de défendre tout l’estuaire de la Charente, jusqu’à son premier méandre. Mais elle facilitait aussi les tirs rasant en direction des coques des navires ennemis.

Fort LupinAu centre, le fort comprend un donjon sur 3 niveaux : au rez-de-chaussée le magasin de munitions, au premier, une chapelle et une grande salle et au dernier, les combles. Contrairement à la batterie, le donjon permettait des tirs sur les parties hautes des navires, les gréements et les voiles.

De chaque côté du donjon se trouvent 2 bâtiments rectangulaires, où les officiers résidaient à l’étage, et la garnison d’une cinquantaine d’hommes, au rez-de-chaussée.

Fort LupinFort LupinCôté terre, le fort est protégé par un glacis (un terrain découvert), un chemin couvert et un fossé en eau. Ainsi, à marée haute, les écluses de chaque côté du fort, permettent de remplir le fossé. L’accès au fort se fait alors à l’aide d’une passerelle et d’une porte protégée par un pont levis.

En 1688, le fort est armé. Puis au cours du XVIII siècle, il perd de son intérêt et est abandonné. A partir de 1838, il est restauré, puis pendant la 2ème Guerre Mondiale, il est occupé par l’armée allemande.

Vendu par la Marine Nationale, il est acheté par un cultivateur qui revend en 1964 à une famille rochelaise qui crée la Société des Amis de Fort Lupin, désireuse de préserver le fort en l’état.

Depuis 1950, le fort est classé Monument Historique.

Propriétaire du fort : Madame Dominique Mailles


Note : Saint-Nazaire-sur-Charente, à l’ouest de Rochefort à 12km sur la D125. Le fort est au nord de la ville en direction de la Charente. - Renseignements Maison du tourisme Sud-Charente, Soubise : Tél. : 05.46.84.24.29

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime