Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

C'est où sur une carte? Notre avisLa Lanterne des Morts de Fenioux

Construite au XIIème siècle, la Lanterne des Morts de Fenioux fut recensée en 1862, puis classée Monument Historique le 18 avril 1914.

Cet édifice religieux s’élève au cœur de la verdoyante vallée de la Boutonne, sur l’emplacement d’un ancien cimetière, à la mémoire des défunts.

Traditionnellement la lanterne était allumée au crépuscule, quand il y avait un mort dans la paroisse, mais aussi lors des fêtes liturgiques (cérémonies et prières). Sa mission spirituelle était « de guider les âmes des disparus vers le repos éternel, ou d’éloigner les mauvais esprits.»

La Lanterne des Morts de FeniouxCertains hisLa Lanterne des Morts de Feniouxtoriens pensent que ces curieuses tours qui enluminaient les nuits profondes, afin de jalonner certains grands itinéraires comme ceux conduisant vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Haute de 18 mètres, ce monument est constitué de 11 colonnes accolées, surmontées de colonnades plus légères et d’un lanternon ajouré. La toiture est une pyramide couverte d’écailles, surmontée d’une flèche en forme de croix. Au pied de la lanterne, est accolé un ancien caveau voûté.

Sommet de la Lanterne des Morts de FeniouxUn escalier intérieur de 37 marches, en forme de vis, permet d'accéder au lanternon, en haut de la tour. Pensez à vous munir d’une lampe de poche si vous souhaitez grimper tout en haut. Attention l’escalier est très étroit, une seule personne à la fois peut y montée ou y descendre.

Vous pourrez découvrir sur l’Aire-jardin de Sculpture Romane à Lozay, accessible aussi de l’air de repos de l'autoroute A 10 (dans le sens Poitiers - Bordeaux) une réplique parfaite de la lanterne des Morts, construite en 1994.

La Lanterne des Morts de Fenioux La Lanterne des Morts de Fenioux La Lanterne des Morts de Fenioux

 


Note : A 8km au sud de Saint jean d'Angely, direction Mazeray par la D 127.

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime