Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Situation sur une carteNotre avisRonce-les-BainsProche de Marennes et en pleine forêt de La Tremblade, la commune de Ronce-les-Bains est située face à l’Ile d’Oléron, sur le continent et à proximité de l’embouchure de la Seudre.

Ayant un environnement de qualité pour sa tranquillité, sa beauté et sa sécurité, elle est aussi réputée comme une des stations balnéaires les plus agréables de France, avec un climat très doux dont les statistiques d’ensoleillement sont proches de celles de Nice.

Ronce-les-BainsHistoriquement, les stations balnéaires en France connurent un véritable essor en se développant à partir de la deuxième moitié du XIXème siècle. Les médecins vantaient les vertus des cures de bains de mer à leurs patients. Rapidement, les séjours sur le littoral avaient pour objectif thérapeutique de résoudre ou de soulager un bon nombre de maladies articulaires, musculaires, veineuses,…

Extrait de la brochure du docteur Brochard de 1862C’est ainsi, qu’en 1862, le docteur Brochard né à La Rochelle en 1801, attaché à ses racines, et praticien à Paris, décida d’écrire une brochure « Des bains de mer à La Tremblade ». Cette dernière mettait en valeur les plages de La Tremblade à la fois d’un point de vue environnemental et médical. Cette initiative contribua, indéniablement, à l’essor des lieux.

Ronce-les-BainsCependant, jusqu’en 1860, il n’existait aucune voie d’accès aux plages de La Tremblade. Les dunes imposantes et la forêt ne permettaient pas un accès facile aux plages. Le propriétaire terriens, M. Perraudeau de Beaufief, accepta l’idée ambitieuse d’aménager les lieux afin d’ouvrir un premier grand chemin facilitant l’accès aux plages et qui permettrait surtout de bâtir une station de bains face au banc de Ronce. Dans la continuité, le Maire de l’époque, Emile Bargeau ordonna des nombreux travaux d’aménagement : reboisement, fixation des dunes, protection de la côte, aménagement du front de mer, mise en œuvre d’infrastructure publique, construction d’allées…et les premiers chalets virent le jour tant en forêt que sur le front de mer.

Finalement, la propagande du docteur Brochard et les multiples volontés d’aménagement firent naître Ronce-les-Bains.

A partir de 1876, avec l’inauguration de la ligne de chemin de fer Saujon-La Tremblade, Ronce-les-Bains connut un nouvel essor. En effet, jusqu’en 1840, « voyager » coûtait excessivement cher et était uniquement réservé à la bourgeoisie et l’aristocratie. Ronce-les-BainsRonce-les-BainsMais avec le développement du chemin de fer, couplé à l’augmentation du temps libre et des loisirs des salariés, Ronce-les-Bains fut accessible à la classe moyenne. Ainsi au fil du temps Ronce-les-Bains passa d’une commune réputée pour ses bains à un véritable centre de tourisme. Les riches devenant de plus en plus exigeant, souhaitaient allier l’utile à l’agréable, en ayant une cure de santé, avec des loisirs de luxe. Ainsi Ronce-les-Bains vit le développement de casino, comme le Casino du Grand Chalet.

A la fin du XIXème siècle, l’activité balnéaire de la commune était importante avec des centaines de baigneurs qui vinrent affronter, non sans crainte, les bains d’algues, l’eau glacée et l’air marin qui avaient, selon les médecins de l’époque, des vertus salubres, hygiéniques, purifiantes et tonifiantes.

Ronce-les-BainsGlobalement, les stations balnéaires comme Ronce-les-Bains ont vu l’évolution des mœurs. En effet, à la fin du XIXème siècle, les baigneurs portaient des costumes réglementés par la morale. Ils portaient des vêtements amples, recouvrant tout le corps, jusqu’aux cheveux, avec le port d’un bonnet de bain. Puis au début du XXème siècle, le baigneur devint un nageur, et la tenue devint plus sportive : courte et moulante.

Ronce-les-BainsDurant le XXème siècle, Ronce-les-Bains a poursuivi brillamment son essor. Actuellement elle est une des stations balnéaires les plus prestigieuses de Charente-Maritime. Sur plus de 6000 hectares, elle s’est dotée de nombreuses activités de loisir : randonnées pédestres, activités équestres ou bicyclette sur plus d’une vingtaine de kilomètres, à la fois le long de l’océan ou sous les pins. Et si vous avez l’âme d’un ornithologue, sachez que vous pourrez apercevoir une très grande variété d’oiseaux nichant dans les marais alentours.

Ronce-les-Bains Ronce-les-Bains

Note : Passer le Pont de la Seudre en direction de la Tremblade et puis au rond-point, prendre la première à droite.

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime