Catégories / Pays Charente-Maritime en général

charente maritime beneze17La Charente-Maritime : "Entre terre et mer"

La Charente-Maritime est constituée des deux anciennes provinces de l’Aunis et de la Saintonge. Comme son nom l’indique, elle possède 420 km de côtes avec quatre iles prestigieuses : Aix, Ré, Oléron et Madame. Elle a de nombreux atouts : l’art roman, les vestiges gallo-romains, les fortifications chargées d’histoire, les réserves naturelles, la gastronomie, l'ostréiculture, la viticulture,…

Le caviar et l’esturgeon en Charente Maritime

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Le caviar et l’esturgeon en Charente MaritimeSans aller sur les rives du Don, de la Volga, du Danube, la Mer Caspienne, la Mer Noire ou la Mer d’Azov, savez vous que l’on peut consommer en Saintonge du véritable caviar ?
Le caviar et l’esturgeon en Charente MaritimeL’estuaire de la Gironde est aujourd’hui le dernier lieu en France de pêche à l’esturgeon et seul centre de préparation du caviar. Les ports de pêche se situent uniquement sur les côtes charentaises : il s’agit de Mortagne-sur-Gironde, Talmont sur Gironde, Les Monards, et Saint-Seurin-d’Uset. Mais l’histoire de l’esturgeon en Gironde est bien plus complexe qu’elle n’y parait car il a bien failli disparaître définitivement.

Lire la suite...

Les marais salants ou salines en Charente-Maritime

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Un littoral façonné pour la collecte du sel

Les marais salants ou salines en Charente-MaritimeLe  contour et les formes du littoral de la Charente-Maritime sont la résultante de l’activité de sociétés successives de la préhistoire à nos jours. La côte est très découpée avec de nombreuses falaises, îles, presqu’îles, golfes, baies qui ont permis le développement d’activités humaines intenses.

Les marais salants ou salines sur l'Ile de RéAinsi le littoral fut extrêmement mouvant et cela fut accentué par la sédimentation provenant des marées, des assauts de l’océan et des flux et reflux des fleuves (La Charente, La Seudre et La Sèvre niortaise). Le comblement par des sédiments d’anciennes zones maritimes a permis la création de marais maritimes : Les Marais Poitevin, de Rochefort, de La Rochelle, de Ré, d’Oléron, de Brouage et de la Seudre.

Lire la suite...

La pêche au carrelet sur ponton en Charente-Maritime

Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives

La pêche aux carrelets sur pontonJ’ai les pieds dans l’eau deux fois par jour en fonction des marées. Je suis fait de bois et de tôle, parfois récupérés de-ci de-là.

J’ai une cabane surélevée qui est accessible soit depuis un ponton soit depuis une échelle. Je fais toujours face à la mer et je ne me déplace jamais.

La pêche aux carrelets sur pontonJe ponctue les falaises d’Esnandes jusqu’à l’estuaire de la Gironde en exhibant des formes et des couleurs toujours différentes au gré de l’imagination de mon propriétaire.

J’ai finalement une silhouette surprenante, c’est ce qui fait mon charme et ma singularité dans le paysage du littoral de la Charente-Maritime… Je suis un Carrelet !

Lire la suite...

L’Ostréiculture en Charente-Maritime, la « Rolls » des huîtres en France

Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Ostréiculture en Charente-MaritimeOstréiculture en Charente-Maritime, à MarennesL’ostréiculture en Charente-Maritime est présente dans les deux sites majeurs que sont l’Ile de Ré et surtout le bassin de Marennes-Oléron. Ce dernier englobe les communes de La Tremblade et de Marennes dans l’estuaire de la Seudre, et les communes du Château d’Oléron et de Boyardville sur l’Ile d’Oléron. La production de ce bassin ostréicole est le premier de France avec plus de 50 000 tonnes d’huîtres faisant travailler plus de 4500 personnes au sien de presque 900 exploitations.

Lire la suite...

La récolte du varech en Charente-Maritime

Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives

Récolte du varechDepuis le Moyen Age, les paysans des côtes françaises et notamment charentaises récoltaient le varech comme engrais pour enrichir leurs cultures. Riche en soude, cet or noir sert encore actuellement à enrichir les champs de pommes de terre de l’île de Ré, les seules à avoir le label AOC !Récolte du varech

Le varech est un terme normand désignant un mélange d’algues brunes, rouges et vertes déposé sur les bords de côtes par la mer. Il est nommé goémon par les bretons, sar ou sart par les habitants de l île de Ré.

Lire la suite...

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime