Note utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Récolte du varechDepuis le Moyen Age, les paysans des côtes françaises et notamment charentaises récoltaient le varech comme engrais pour enrichir leurs cultures. Riche en soude, cet or noir sert encore actuellement à enrichir les champs de pommes de terre de l’île de Ré, les seules à avoir le label AOC !Récolte du varech

Le varech est un terme normand désignant un mélange d’algues brunes, rouges et vertes déposé sur les bords de côtes par la mer. Il est nommé goémon par les bretons, sar ou sart par les habitants de l île de Ré.

Départ pour la récolte du varechAu 19ème et début 20ème siècle, sa récolte était une activité fort importante sur les côtes charentaises, principalement sur les îles d’Oléron et de Ré. Généralement ramassé par les femmes, il se pratiquait pendant la saison hivernale, après chaque tempête et grandes marées mais toujours à marée basse.

Récolte du varechLe varech pouvait être ramassé directement sur les plages et les rochers. Après les gros coups de vent, les algues arrachées en pleine mer venaient s’échouer sur le littoral. Le ramassage se faisait alors à l’aide de grands râteaux, puis transporté à dos de cheval, d’âne ou déposé dans des carrioles jusqu’à des lieux de stockage et de séchage.

Une autre méthode, plus harassante consistait à arracher directement le varech dans l’eau lorsque que le temps était plus clément et que les vents ne s’en chargeaient pas.

Un procédé plus marginal mais tout aussi éprouvant consistait à jeter une nasse en osier du haut d’une falaise ou de la plage pour récolter directement les algues.

Récolte du varechLe varech était ensuite séché à plat au soleil pour que l’eau de mer puisse s’évaporer. Mélangé au fumier, il était répandu dans les champs, surtout dans les vignobles : il fallait environ 200 kg de varech pour 100 m2 !

L’arrivée des engrais chimiques au cours du 20ème siècle fit régresser progressivement cette activité.

Toutefois, sur l’île de Ré, le varech fut et est encore récolté pour engraisser les terres sablonneuses servant à la culture de la célèbre pomme de terre primeur. Excellent engrais biologique, il revient enfin en force avec l’agriculture bio.

Récolte du varech Récolte du varech

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime