Note utilisateur: 3 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

La pêche aux carrelets sur pontonJ’ai les pieds dans l’eau deux fois par jour en fonction des marées. Je suis fait de bois et de tôle, parfois récupérés de-ci de-là.

J’ai une cabane surélevée qui est accessible soit depuis un ponton soit depuis une échelle. Je fais toujours face à la mer et je ne me déplace jamais.

La pêche aux carrelets sur pontonJe ponctue les falaises d’Esnandes jusqu’à l’estuaire de la Gironde en exhibant des formes et des couleurs toujours différentes au gré de l’imagination de mon propriétaire.

J’ai finalement une silhouette surprenante, c’est ce qui fait mon charme et ma singularité dans le paysage du littoral de la Charente-Maritime… Je suis un Carrelet !

Pêche à la balanceA l'origine, l’ancêtre du carrelet était la balance, petit filet (< 1m²) en forme de plateau de « balance » qui était dédiée à la pêche à la crevette et à l'écrevisse. Au fil du temps et des évolutions, le filet s’agrandit, généralement de forme rectangulaire, il devint un carrelet.

La pêche aux carrelets sur pontonLa levée de ce dernier se faisait à l’aide d’une perche attachée à la croisée des arceaux. Puis la surface du filet devenant toujours de plus en plus grande avec une perche plus longue, une corde était devenue impérative pour soulever le poids du carrelet rempli d’eau. Ainsi la corde était attachée à la croisée des arceaux et à une extrémité de la perche. Le pêcheur tirait sur la corde en bloquant l’autre extrémité de la perche avec son pied et soulevait le filet.

La pêche aux carrelets sur pontonLa pêche aux carrelets sur pontonLe système fut aussi embarqué sur de petits bateaux pour pêcher en bord de côte, dans les larges rivières, dans les ports, ou dans les étangs.

Ces deux utilisations en bord de côte ou en mer existent encore actuellement.

Plus tard, au utilisa des pontons pour s'avancer dans la mer. Le filet était soulevé à l’aide des mains ou d’un treuil rudimentaire. La  pêche aux carrelets sur pontonFinalement le pêcheur, toujours à la recherche de plus de confort dans son loisir, construit, une cabane sur pilotis avec un équipement de relevage plus puissant (câble et poulie). Ainsi, les carrelets sur ponton que nous pouvons admirer actuellement étaient nés. C’était au début du siècle dernier. Le pêcheur était devenu « sédentaire », attendant inlassablement, l’éventuel passage du poisson dans son carrelet.

La pêche aux carrelets sur pontonDurant tous le XXème, les carrelets se construisirent un peu partout sur le littoral charentais. L'entre deux guerres et après la 2ème guerre mondiale, l’euphorie de la victoire, l'envie de loisir et le manque de compléments alimentaires favorisèrent le développement des carrelets.

La pêche aux carrelets sur pontonAvoir un carrelet était un loisir qui ne demandait aucune autorisation, mais qui était coûteux à construire, à entretenir, et à rénover. C’est alors qu’EDF décida de changer tous les poteaux électriques en bois par des poteaux en béton. C’était une aubaine inespérée pour les pêcheurs, le poteau de bois sera vendu une dizaine de francs. Les carrelets devinrent alors plus importants avec des pontons encore plus longs.

La pêche aux carrelets sur pontonPuis le carrelet eut une période difficile, nombreux souhaitaient sa disparition. En effet des organismes de touriste (ou de tourisme) estimaient qu’il dénaturait le littoral. Les écologistes aussi s’attaquèrent à lui, en jugeant qu’il était la cause de la disparition progressive du poisson! Et finalement, les pêcheurs professionnels y voyaient en lui une concurrence déloyale! Bref, c'était devenu une véritable coalition.

Alors que les carrelets résistaient à toutes les attaques, le 28 décembre 1999 puis le 07 février 2006, deux tempêtes d’une force rares dévastèrent les côtes d’Aunis et de Saintonge, détruisant presque la totalité des carrelets (env. 600 sur les 700 au total). C'est à ce moment que ses fidèles et ses détracteurs constatèrent le vide patrimonial laissé par sa disparition.

La pêche aux carrelets sur pontonLa pêche aux carrelets sur pontonGrâce à la volonté des passionnés qui furent aidés par des subventions de l'Etat, de nouveaux ouvrages ne tardèrent pas à se reconstruire, redonnant ainsi sa singularité au département.

Avec à peine un siècle d’existence, les carrelets font maintenant partie intégrante du patrimoine côtier de la Charente-Maritime.

La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton
La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton
La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton
La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton
La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton
La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton La pêche aux carrelets sur ponton  

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime