Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Pineau des CharentesLe pineau des Charentes représente la boisson alcoolisée par excellence de la Charente Maritime!

En apéritif ou digestif, en coup du milieu ou dans la préparation des plats, il est incontournable de la gastronomie charentaise.

Une légende raconte que le pineau est le fruit du hasard… En 1589 un viticulteur charentais de Burie aurait stocké par mégarde du moût de raisin dans un fût contenant déjà du cognac. Oubliant sa manipulation, il aurait retrouvé quelques années plus tard dans sa barrique un breuvage pour le moins succulent. Ainsi naquit le pineau des Charentes!

Le pineau est ce qu'on appelle une mistelle, c'est à dire un mélange de moût (jus de raisin non fermenté) avec de l'eau-de-vie de Cognac afin de stopper sa fermentation: c'est le mutage.

Pineau des CharentesPineau des CharentesIl existe deux types de pineau: la blanc et le rosé, chacun pouvant obtenir l'appellation "vieux" ou "très vieux", suivant son vieillissement. La couleur est définie suivant le raisin utilisé pour réaliser le moût. Le pineau blanc est ainsi issu des raisins blancs des cépages Ugni Blanc, Folle Blanche, Colombard, Sémillon, Sauvignon et Montils, alors que le pineau rosé doit sa couleur aux raisins rouges des cépages Cabernet Sauvignon, Cabernet Franc, Merlot et Malbec.

Le pineau des Charentes bénéficie depuis 1945 de l'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC). Son terroir est donc parfaitement défini et s'étend principalement en Charente Maritime et en Charente. A noter que 80% de sa production est réalisée en Charente Maritime.

Une des spécificités du pineau réside en ce que le moût et l'eau de vie servant à la composition de la boisson soient obligatoirement issus de la même exploitation viticole.

La fabrication du pineau se déroule suivant les étapes suivantes:

  • Pineau des CharentesLes vendanges : Elles débutent en général fin septembre ou début octobre et permettent de récolter pendant un mois le raisin nécessaire à l'élaboration du moût.
  • Le pressurage : Cette opération consiste à presser très légèrement les raisins récoltés afin de recueillir le moût. Les raisins blancs sont pressés aussitôt la récolte, alors que les rouges doivent macérés plusieurs heures avant cette étape.
  • Le mutage : c'est le fait d'ajouter au moût de raisin de l'alcool (en outre ici de l'eau de vie de cognac) afin de faire cesser la fermentation. On dit dans ce cas que le moût est muté. le mélange se fait dans les proportions 3/4 de moût et 1/4 d'eau de vie. Cette dernière doit être âgée d'au moins un an et présenter un degré d'au moins 60°.
  • Pineau des CharentesLe vieillissement : Il doit se faire nécessairement en fût de chêne, mais diffère selon la nature du pineau. Pour le blanc, le vieillissement est d'au moins 18 mois donc 12 en fût de chêne, et pour le rosé c'est minimum 14 mois dont 8 en tonneau. Pour obtenir les appellations "vieux" et "très vieux", le vieillissement en fût de chêne doit être respectivement de 5 et 10 ans.
  • Le produit fini : une fois la phase de vieillissement terminée, le pineau est mis en bouteille. Son titre alcoolique est alors compris entre 16 et 22%. La production du pineau est principalement destinée au marché français (part de 75%).

Afin d'apprécier au mieux le pineau des Charentes, vous devez le déguster frais à une température de 8 à 10°, mais surtout ne mettez jamais de glaçon! Le pineau jeune pourra se boire à l'apéritif, alors qu'un pineau vieux ou très vieux s'appréciera plutôt à la fin du repas. Vous pouvez aussi le goûter en cocktail, le servir dans un demi-melon charentais en été, ou l'utiliser comme ingrédient dans de nombreux plats de la gastronomie locale.

Pineau des Charentes Pineau des Charentes Pineau des Charentes

 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime