Note utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives
 

Marc-Henri Evariste Poitevin dit Goulebenéze (1877-1952)Marc-Henri Evariste Poitevin dit Goulebenéze (1877-1952) fut l'auteur d'une centaine de chanson en patois charentais. Il écrivit en avril 1900 une Chanson dédiée aux vignerons charentais : « Le Vin Bian »

Sur l’air de Froufrou

Promier coubiet

Ol est nous aut’ qu’jh’ l’ons pianté

Thiell’ veugn’ qui doun’ la lithieur bianche,

O l’est b’n’ à nous d’ n’en récolter

Les raisins qui v‘nant dans ses branches;

I l’avant chanté tous les vins :

Le Bourdâ, l’Bourgogn’ et l’Champagne,

I l’ant chanté les bièr’s d’All’magne,

Peuvons b’chanter l’jhus d’nous raisins.

 

Refrain

L’vin bian, l’vin bian,

Est thieu que reun rempiace,

L’vin bian, l’vin bian,

Vaut meux qu’tout’zeu vinasse,

L’vin bian, l’vin bian,

O vous r’met l’thieur en piace,

In cot d’vin bian

Vous rajhén’zit d’vingt ans.

 

Deuxième coubiet

Jh’baillris mes pirons, mes gorets,

Mes zoueilles, mes perots, ma beurjhouèse,

Putout que d’pard, mon vin thiairet

Qui rouill’ les zeuils coume in élouèse ;

Jh’en ai, thieuqu’fût souc mon ballet,

Qui n’ant jhamais-t’éyut d’baptême,

Jh’aim’ris meux n’avouèr 500 d’même

Que la piace à nout’ Sous-Peurfet !

 

Refrain

 

Troisième coubiet

Thiau vin si jholit et si gris

Est thieu qui fait la Fin Champagne,

La jhalous’rie d’bein des pays,

Et la fortun’ de nous campagnes.

I descend si bein dans l’jhabot,

I se thitt’ si bein, si bein bouère

Que chacun l’matin peur tuer l’ver,

Manjh’in goulée peur bouère in cot.

 

Refrain


Quatrième coubiet

Il est doux quant’il est nouviâ,

Pu bon pour tremper la roûtie !

Quant’on n’a troé verr’s dans la piâ

Y a point d’ddanjher de maladies,

Et quante il a l’âjh’ de troé z’ans,

Son bouchon peut’coum in’ pétouère,

Il est pu jholi dans m’in verre

Qu’les zeuils d’in’ droless’ de vingt ans !

 

Refrain


Cinquième coubiet

Z’enfants, pusqu’ol a ben moûté

Et qui n’sent point la pauriture,

O faut que jh’vidons in potet

D’thieu gâ qui nous cop’ la fiyure.

Qui sèjh’ de Burie ou d’Cougnat,

Ou beun dau vallon d’la Creuzille,

En attendant que l’soulail brille,

Chantons jhusqu’à c’qui m’foute à bas !

 

Refrain

Goulebenéze - 1900


 

Liste de tous les articles de la Charente-Maritime